Covid19 : le ministre de la Santé félicite l’équipe du Dr Shalom Tchofké

Entre le 07 et le 10 juillet 2021, 106 044 personnes ont été vaccinées soit 97 663 pour la première dose et 8 381 pour la seconde. Au regard de ces chiffres, le Dr Manaouda Malachie a fait un tweet  pour saluer   les efforts et les résultats à mi-parcours obtenus par les « soldats » du Dr Shalom Tchofké, Secrétaire permanent du   Programme élargi de vaccination (PEV) déployés sur l’ensemble du triangle national depuis le 07 juillet dernier.  

Compte tenu de l’engouement observé, ladite campagne va s’étendre jusqu’au 16 juillet 2021 dans tout le pays.

« Mobilisés sur le terrain depuis mercredi dans le cadre de la campagne de vaccination contre le Covid, nos soldats de la santé du PEV sont à féliciter pour les résultats à mi-parcours. Comme prescrit par le Chef de l’Etat, faisons nous vacciner et respectons les gestes barrières !», écrit le Dr Manaouda Malachie, ministre camerounais de la Santé publique sur son compte au 3ème jour de la campagne nationale d’intensification de la vaccination contre le Covid-19.https://twitter.com/DrManaouda/status/1413872887249920000

« Ils méritent ses encouragements et bien plus. Au début de cette campagne, personne ne vendait cher la peau du PEV. Tout le moment s’attendait à l’échec. Avant même la fin du premier round de la campagne, les chiffres parlent d’eux-mêmes », lance un responsable au Minsanté.

106044 personnes vaccinées en trois jours

Une équipe du PEV administrant le vaccin contre le Covid-19 aux volontaires.

D’après les chiffres sur la page facebook du Pev, à la date du 10 Juillet 2021, alors que les données d’environ 40% de Districts de Santé restent attendues, le tableau des données partielles d’intensification de la #vaccination contre le Covid 19 affiche 106 044 vaccinés soit 97663 pour la première dose et 8381 pour la seconde. La vaccination continue dans les 10 Régions du pays où les vaccins #AstraZeneca et #Sinopharm sont administrés afin de mettre la population à l’abri du COVID19.

En rappel, 200 000 personnes sont ciblées par cette 2e campagne de vaccination intensive qui s’achève le 11 juillet prochain. L’objectif est d’atteindre une couverture vaccinale d’au moins 70% de la cible initiale. A noter qu’au Cameroun, 38% des personnes décédées de Covid-19 souffraient d’hypertension artérielle et maladies cardiaques ; 24% de diabète ; 13% d’obésité ; 73% des personnes de plus de 50 ans et 5% de maladies respiratoires rapporte l’urgentiste.com

En moins d’une semaine, le Cameroun aura battu le report du nombre de personnes au cours des trois derniers mois.  Lancé le 12 avril 2021, le pays  n’a consommé que 120 mille doses de vaccin anti Covid-19 sur les 591 mille 200 doses reçues en avril 2021. Au 30 juin, le taux de consommation global était de 19% seulement pour une couverture vaccinale de 1,6%. D’après le ministre de la Santé publique, le pays dispose encore d’environ 320 milles doses. Raison pour laquelle « Nous pensons que nous devons densifier la consommation », précise Manaouda Malachie.

Rappelons que cette campagne concerne les personnes âgées de plus de 18 ans,  celles vivants avec les comorbidités, les personnels de santé et ceux de sécurité. 200 000 personnes ciblées ont été ciblées pour la première phase qui devait durer 5 jours. 244 centres de vaccination repartis dans les 191 Districts de Santé du Pays ont été mobilisées à cet effet. Un déploiement des équipes spéciales additionnelles a aussi été fait. En plus donc des 331 équipes mobiles déjà formées et qui « n’étaient pas véritablement déployées », 300 autres équipes supplémentaires ont été mises à contribution.

En prélude à ces 5 jours de vaccination intensive, le Programme élargi de vaccination (PEV) a multiplié des activités telles qu’une série de café politique avec les Ordres professionnels, les sociétés savantes, les médias et influenceurs, a densifié les passages de ses personnes ressources dans les médias depuis deux semaines, procédé à la diffusion des spots télé et messages dans les radios (nationale et communautaires) et à la sensibilisation des mobilisateurs précise l’urgentiste d’Olive Atangana.

Ladite campagne s’étendra jusqu’au 16 juin 2021 sur toute l’étendue du territoire national.

Joseph MBENG BOUM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze + un =

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR