Education sexuelle : les positions sexuelles recommandées lors d’un rapport sexuel

Selon le Dr. Catherine Solano, médecin sexologue, certaines positions donnent plus de plaisir à cause de l’anatomie de l’homme et de la femme. C’est à chacun, homme ou femme d’explorer les postures de l’amour pour expérimenter et découvrir celles qui lui procurent le plus de plaisir. Notre corps est ainsi fait qu’une posture peut lui être désagréable, voire douloureuse parce qu’elle ne correspond pas à votre anatomie.

Dans certaines positions j’ai un peu mal et dans d’autres, c’est mon partenaire qui a mal… Existe-t-il une position idéale ? Il n’existe pas une position sexuelle meilleure que les autres dans l’absolu. Le corps humain n’est pas une machine et chaque corps est différent. Donc c’est à chacun, homme ou femme d’explorer les postures de l’amour pour expérimenter et découvrir celles qui lui procurent le plus de plaisir. Notre corps est ainsi fait qu’une posture peut lui être désagréable, voire douloureuse parce qu’elle ne correspond pas à votre anatomie.

L’amour est comme la musique, il n’y a pas que le doigté, les notes qui comptent, mais aussi le rythme ! Et puis, en plus de tout cela, l’excitation externe, c’est-à-dire tout ce qui se passe pendant ces mouvements de va-et-vient compte aussi. Ce qui fera augmenter votre plaisir, ce sera peut-être de voir le visage de votre partenaire ou d’entendre ses gémissements. Et pour cela, certaines postures sont mieux adaptées.

Pour le Dr. Catherine Solano, médecin sexologue, certaines positions donnent plus de plaisir à la femme ou à l’homme. Elle précise que cela dépend des couples. « Chaque couple a une manière différente de réagir, déjà simplement à cause de l’anatomie de l’homme et de la femme. Certains hommes ont un pénis en érection qui est droit et pointé vers le haut, d’autres l’ont courbé vers le haut et vers la droite ou la gauche et d’autres encore ont un sexe courbé vers le bas. Toutes ces variantes sont normales, mais elles ont pour conséquences qu’une position sexuelle ne donne pas les mêmes sensations à tous les hommes », explique le Dr. Catherine Solano, médecin sexologue.

La spécialiste ajoute qu’on ne voit pas l’inclinaison du vagin à l’œil nu puisqu’il est interne, mais toutes les femmes ne sont pas faites pareil à l’intérieur. Du coup, certaines ont plus de plaisir dans une position que dans une autre… Alors, en fonction des formes du pénis et du vagin, chaque couple a ses positions préférées.

Pour les hommes l’inclinaison du pénis en érection est très variable, vers le haut, le bas, la droite ou la gauche, et il peut être droit ou courbé. Résultat certaines postures peuvent exercer une traction importante sur le pénis, et cela peut provoquer une douleur. Il en est de même pour la zone vaginale. Cette anatomie, même interne, n’est pas semblable chez toutes les femmes. Ainsi, une femme peut ressentir une douleur en posture de levrette, une autre en amazone, sans que ce soit forcément une anomalie. Aussi, je peux vous conseiller une chose : écoutez votre corps.

La douleur est un signe d’alerte qui signifie que quelque chose ne vous convient pas. Pour augmenter le plaisir en choisissant une position, commencez par observer ce que vous ressentez. Pensez posture, mais aussi mouvement et excitation externe. Je m’explique. Une posture peut stimuler des zones érogènes actives. Il ne s’agit pourtant pas de la seule voie du plaisir. La modalité des mouvements de va-et-vient contribue elle aussi à faire monter le plaisir. Une posture plutôt a priori, peut devenir très excitante si vous choisissez peut-être des mouvements très lents, ou plutôt rapides, ou encore des mouvements très superficiels ou au contraire profonds… Et le plaisir peut se révéler plus intense avec une alternance régulière de ces types de mouvements.

Le plaisir ne dépend pas seulement de la mécanique. Certaines positions procurent davantage de plaisir parce que l’on peut se parler à l’oreille, se voir dans les yeux, ou simplement voir certaines zones du corps de l’autre qui sont excitantes pour nous, le visage, les seins, les fesses par exemple.

Beaucoup de femmes choisissent une posture dans laquelle le clitoris peut être stimulé, soit par un frottement corps à corps, soit manuellement, cela peut être important. Ensuite, les postures où la femme a les jambes serrées peuvent contribuer à entraîner des sensations internes plus fortes tant chez l’homme que chez la femme. Et puis, lorsqu’une femme est sur son partenaire, elle peut choisir l’inclinaison et le rythme des mouvements, ce qui peut l’aider à avoir plus de plaisir et aider son partenaire à retarder le moment de l’éjaculation…

Elvis Serge NSAA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 4 =

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR