Élections à l’Ordre National des Médecins du Cameroun : Pr Noël ESSOMBA en tournée nationale pour la conquête de 2800 électeurs

0
77

Le Directeur de l’hôpital Laquintinie de Douala, candidat la Présidence du Conseil de l’Ordre national des Médecins du Cameroun en tournée dans les 10 régions du Cameroun pour présenter son projet qui vise à « redonner à la pratique médicale toute sa grandeur ». Ses dix propositions aux médecins et son parcours dans cet article.

Contrairement aux six autres candidats en lice pour le poste de président de l’Ordre, Pr Noël Essomba pointé du doigt comme “ami” du Ministre de la Santé publique Dr Manaouda Malachie, a opté de faire une campagne de porte à porte.  Après, le littoral, le Sud, il a  échangé avec les médecins de plusieurs formations sanitaires de la capitale politique ce 01er décembre 2023.

« _Je suis un proche collaborateur du ministre de la santé. C’est normal puisque je dirige l’un des plus grands hôpitaux du Cameroun et d’Afrique Centrale. L’hôpital Laquintinie c’est 900 lits, plus de 1200 consultations par jour. Formation sanitaire sensible, qui reçoit une grande partie de la détresse de la ville et de la région du Littoral. C’est donc logique que le ministre de la santé publique puisse avoir une attention particulière pour cet hôpital et ses dirigeants. On me fait le procès d’être l’ami du ministre. Même si dans la réalité tout médecin aimerait bien etre proche de ce genre de haute personnalité, la question de l’amitié ou des fréquentations relèvent de la sphère privée. Ça n’a donc pas de place dans une campagne électorale, surtout dans le domaine médical ou l’obligation de confraternité nous interdit les colportages et la délation des confrères et consœurs. Je suis un adulte vacciné et en pleine possession de mes droits civiques. Je peux donc me présenter à une élection par le fait de ma propre volonté. Je ne suis pas au-dessus des lois. Mais je ne suis pas en dessous non plus… », assure le Candidat.

Entouré d’une équipe de médecins de tous les collèges électoraux, Pr Essomba compte convaincre les médecins à travers cette stratégie être le meilleur profile pour redonner à la pratique médicale sa grandeur.

Ce que Noël propose aux médecins

Annuler les arriérés des cotisations  des médecins pour un nouveau départ ; améliorer les modalités de cotisation ; accélérer l’installation des jeunes médecins et intensifier l’intégration des praticiens de la diaspora ; plaider pour l’instauration d’un salaire minimum garanti des médecins dans les formations sanitaires ; accompagner les médecins et leurs familles dans les moments difficiles ; veiller à la régulation de la digitalisation de l’activité médicale ; agir comme un levier dans l’accompagne de la mise en œuvre de la Couverture santé universelle ; accélérer la décentralisation de l’ONMC par la redynamisation des conseils régionaux de l’Ordre ; renforcer le respect, l’éthique et la déontologie, renforcer les compétences des médecins et assainir l’environnement sanitaire.

Pr Essomba  en quelques lignes

Titulaire d’un doctorat d’Etat obtenu à l’université de Yaoundé 1 en 2001, il s’envole pour la France en 2006, précisément à l’université Henri Poincaré de Nancy I où il obtient un diplôme de 3ème cycle d’infectiologie/Infection VIH. Un an plus tard, dans la même université, il obtient un diplôme universitaire d’expertise médico-légale, et un Master de santé publique (conduite des projets et développement des territoires en santé et insertion). Trois ans plus tard, en 2010, revenu au Cameroun, il s’inscrit à l’Ecole des sciences économiques et sociales de Douala où il obtient un Master of Business administration (MBA) option Management et gestion des Ressources humaines. Une pléthore de diplômes qui donnent à ce professionnel de la santé publique, diverses compétences, notamment dans le management administratif, financier et des ressources humaines. A cela il faut ajouter d’autres domaines comme la gestion des problématiques de santé publique, mise en place, suivi, évaluation des projets en santé et dans l’expertise médico-légale.

Ses responsabilités dans le management d’hôpitaux au Cameroun démarrent en 2006. Il est alors nommé médecin chef du centre médical de Nkololoun et plus tard chef du District de santé de Logbaba à Douala. Le Pr Noël Emmanuel Essomba est nommé coordonnateur régional de la lutte contre le Sida pour la région du Littoral puis chef du District de santé de Deido. Il part de là pour devenir directeur de l’hôpital de district de Nylon. L’actuel directeur de l’hôpital Laquintinie de Douala est également maitre de conférences des universités et enseignant à l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (Enam) option administration de la santé. Le Pr Noël Emmanuel Essomba s’est mué en véritable architecte de l’hôpital Laquintinie de Douala qui depuis son arrivée affiche un visage qui détonne rapporte le site web de l’hôpital Laquintinie de Douala.

Joseph MBENG BOUM

Comments are closed.

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR