Gabon, c’est parti pour les 4e journées nationales de néonatalogie

0
15

L’école d’application du service de santé militaire de Libreville abrite du 27 au 29 octobre 2022 les 4e journées nationales de néonatalogie sur le thème : Allaitement élaboration d’un guide pratique. Plusieurs participants du domaine y prennent part.


Plusieurs communications vont meublé les débats durant ces 48 heures consacrés à la néonatalogie. Pour cette première journée, les communications ont portée sur le profil clinique et bactériologique des infections néonatale au centre hospitalier universitaire d’Owendo animé par le Dr C Djengue Dissanami, la malformation congénitale et échographie anténatale 123 cas à Libreville animé par le professeur JP Ngou Mve Ngou, l’étude comparative de l’activité antioxydante du plasma de couple mère nouveau né par pigeage du radical ABTS animé par le Dr negue Mezui-mbeng, et la communication sur le lots “catastrophes” pédiatrique animé par le médecin general A Puidupin.


Les conférences n’étais pas en reste, notamment la situation de l’allaitement en Europe, impact positif par les mesures de sensibilisation dirigé par le professeur O claris venu de Lyon en France, l’allaitement en Afrique, situation actuelle et défis à relever pour plus d’impact dirigé par le Dr O Agbodjan de l’OMS, l’allaitement au Gabon état des lieux, défis et stratégies dirigé par le Pr MC Owono Megnier-Mbo. <<Au Gabon, la mortalité néonatale est de 23 pour 1000 dans cette course contre la montre, nous mettons un fort accent sur le volet social notamment la journée d’échanges avec les mères, l’implication des mères dans tout ce que nous faisons est primordial. Le taux d’allaitement au Gabon est de 6% et est le plus faible taux en Afrique centrale alors que 80% des mères gabonaise donne le sein à leurs enfants. C’est donc l’occasion pour nous de mutualiser les efforts avec l’implication de tous dans ce challenge qui est le notre.>>


La conférence sur les bonnes pratiques et avantages de l’allaitement va permettre d’édifier sur la mise au sein précoce en salle d’accouchement, l’alimentation de la femme allaitante, la promotion de l’allaitement pour lutter contre les cancers du sein. 


L’allaitement et pathologies va permettre de comprendre la place de l’allaitement chez la femme diabétique, les conflits familiaux et physiques ou troubles de la production de lait, la dysthyroidie et l’allaitement. Suivi des communications libres. 


Rappelons que c’est le ministre de la santé et des affaires sociales le Dr Guy Patrick Obiang Ndong qui a ouvert les travaux de ces 4e journées nationales de néonatalogie qui s’achève le 29 octobre 2022 avec la publication du guide de l’allaitement maternel.

Saint clair kengue 

Comments are closed.

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR