Hôpitaux publics Le personnel de santé en mode avion dès ce 22 mai

0
179

D’après le président du Syndicat national des personnels médico-sanitaires du Cameroun (SYNPEMS) et le Président du syndicat national des personnels des établissements/entreprises du secteur de la santé du Cameroun (Cap/Santé), les temporaires des formations sanitaires publiques observent dès ce matin des arrêts de travail d’une durée de 05 heures chaque jour de 07heures 30 minutes à 12 heures 30 minutes jusqu’aux résolutions des problèmes posés.

« Grève dans les hôpitaux et administration publique du Cameroun, trop c’est trop-inévitable-insupportable-intenable. En effet, les personnels  de santé exerçant dans les hôpitaux et administration  publiques du Cameroun sont en mode avion depuis ce lundi, 22 mai 2023. Ils observent des arrêts de travail d’une durée  de 05 heures chaque jour de 07heures 30 minutes à 12 heures 30 minutes jusqu’aux résolutions des problèmes posés. La contractualisation ou de la répudiation de tous les temporaires des formations sanitaires  publiques (27000 personnels, soit 60% des effectifs travaillant sans salaire, ni contrat, ni affiliation à la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS). Depuis le 03 mai 2023, un préavis de grève initié par les deux syndicats médico-sanitaires a été adressé au gouvernement. Ce préavis porte sur 17 revendications. Le président du Syndicat national des personnels médico-sanitaires du Cameroun (SYNPEMS) et le Président du syndicat national des personnels des établissements/entreprises du secteur de la santé du Cameroun (Cap/Santé), demandent au gouvernement : l’immatriculation de tous les accompagnateurs des hôpitaux publics, l’attribution des primes de santé aux catégories  5 à 6, attribuer l’indemnité de non logement aux personnels de santé de la 1ere à la 6ème catégorie, la révision du décret 80 sur les écoles de formations, du statut particulier 2001, des corps des fonctionnaires de la santé publique avec l’introduction des nouveaux corps comme le corps de la sage-femme, l’harmonisation du salaire indiciaire et catégoriel ou le reversement des contractuels dans les corps  des fonctionnaires ; fixation des salaires des temporaires  à 75000Fcfa (1-6ème catégorie), 95000Fcfa (7-12ème catégorie).

Y figure aussi l’allocation à nouveau des subventions de fonctionnement aux formations sanitaires publiques sous PBF, suspendre le PBF, la prise en charge du personnel de santé malade et sa famille nucléaire selon l’arrêté 0561/MINSANTE du 17 février 2017 ; la non attribution d’une indemnité compensatrice aux autres personnels d’appui et administratif ; la tarification à plusieurs vitesses des actes et soins dans les hôpitaux de même niveau, la retenue des cotisations CNPS aux personnels précaires au Centre des urgences de Yaoundé (CURY), lors du  paiement des salaires sans reversements depuis plus de 05 ans (où va cet argent ?), 50 mois d’arriérés de quotes parts au Centre hospitalier universitaire de Yaoundé CHUY ; non prise en compte  des avancements d’échelon des années 2019, 2020, 2021, 2022 au CHUY ; opacité des recettes propres (non publication des recettes) au CHUY, mauvaise classement des personnels  de santé à la sortie des écoles de formations et progression professionnelle obscure (classification des professionnels de santé avec le BAC+3=B2 ou B1 ou 8ème catégorie, absence de profil de carrière) et l’augmentation de l’âge des concours administratifs à 40 ans compte tenu du relèvement de l’âge de départ à la retraite (55-60). La colère des personnels des Hôpitaux public suscités s’explique par la non-application par les pouvoirs publics des mesures prises depuis plusieurs années devant améliorer les conditions des personnels médico-sanitaires. Si le gouvernement n’apporte pas des « réponses claires et idoines » à leurs préoccupations, le syndicat promet « un arrêt total du travail jusqu’à ce que des réponses idoines soient apportées à nos revendications ». Le mouvement des personnels médico-sanitaires est symptomatique du malaise dans la santé publique au Cameroun.

Elvis Serge NSAA

Comments are closed.

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR