Interview-Le Dr Matilde Mbouck : “Depuis la création de la fondation on a fait 9174 consultations”

0
127

Présidente de Mahola Health Foundation et par ailleurs, médecin camerounaise interniste cardiologue et enseignante à la Faculté de médecine de St Georges à Londres, elle réagit au sujet de l’activité organisée à Douala.

Dr Mathilde Mbouck, une dame au grand Coeur

C’est quoi Mahola health foundation?

 C’est une ONG à but non lucratif d’obédience médicale et notre mission première d’assurer, d’améliorer l’accès aux soins de santé primaires pour les populations les plus vulnérables. Nous le faisons à travers des missions médicales qui sont des moments où on établit un hôpital temporaire avec des professionnels de santé. Aujourd’hui nous avons ramené 70 professionnels de santé de Paris, de Bruxelles et de Londres. Nous ne travaillons pas sans nos partenaires locaux, j’ai des collègues camerounais qui sont aussi impliqués notamment des médecins, des paramédicaux, des infirmières, des kinés, et tous les autres personnels de santé sont en fusions.

Quelle est limportance de cette campagne de santé?

C’est une occasion pour les équipes camerounaises et internationales de faire des échanges, un transfert de compétences, une appréciation et une exposition à nos réalités locales. Ce transfert de compétences est vraiment important, c’est ce qui pour nous est perrein. Nous avons le projet de mettre un centre de santé ici à Youpwe à la paroisse Saint Ignace qui nous accueille ici depuis 2018. L’association fait des missions depuis 2016 et nous sommes à notre 9e édition. On a eu la chance d’avoir le partenariat du Minsanté que je remercie particulièrement pour le parrainage qui nous permet d’être adoubé. Comme j’ai dis aux autorités sanitaires on a pas de CMA à Youpwe. C’est une population quand même de près de 2 a 3 mille personnes et un centre de santé ici ne sera pas ignoré.

Comment faites-vous pour la réussite de cette mission avec tous ces spécialistes ?

Nous avons eu le partenariat du ministère des relations extérieures qui nous a offerts 30 visas de courtoisies. Nous avons 70 spécialistes et les visas coûtent chers nous sommes à un budget de 8000€, en nous donnant ces 30 visas le Minrex nous a permis d’économiser environs 3800€. Nous avons eu la chance d’avoir la 2e personnalité de la région du littoral, le gouverneur qui nous a envoyé son second pour officier le lancement de cette campagne médicale. Nous en sommes honorés parce que pour nous c’est une reconnaissance de ce que nous faisons sur le terrain. Nous avons eu le partenariat avec le Lions Club dont je suis membre et dont la mission est la charité. Il était logique que le Lions Club qui est aussi mon autre famille puisse nous soutenir au niveau de la logistique. 70 personnes on préparé les missions en 12 mois, on les déroule sur 10 jours parce qu’après ici on ira à Baganté. La paroisse de Youpwe nous permet de résoudre ce problème crucial pour les familles, les mamans, les parents, les papas.

Y’a t-il autres choses que nous devons retenir de cette autre mission de Mahola health foundation?

Au-delà de nos missions médicales, nous avons développé le volet éducation. Cette première journée est particulièrement réservée aux enfants de l’école maternelle et primaire de Youpwe que nous avons décider de soutenir. Nous avons commencé par leur faire des dons au niveau médicaux social et aujourd’hui nous leur faisions des dons de fournitures à hauteur de 1000€ donné par l’association dont l’une des membre est ma sœur. Par ailleurs, nous avons débuté depuis l’année dernière un atelier de formation des femmes ici à Youpwe. Le but est de financièrement les autonomiser, de leur donner une formation et de leur permettre de nourrir leur famille. Depuis la création de la fondation on a fait 9174 consultations. Ça signifie qu’en moyenne par mission parce qu’on a les misions sur plusieurs sites, on estime qu’on pourrait avoir environs 800 consultations à Youpwe, ça peut être plus de 1000 personnes parce que les gens viennes pour plusieurs choses. On fait des causeries éducatives. La particularité cette année est l’aide de ma seconde famille le Lions Club au niveau de la gestion logistique; les visas de courtoisies octroyés par le ministère des Relations extérieures.

Propos receuillis par Désiré EFFALA

Comments are closed.

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR