Journée mondiale de la Santé: Le Tchad veut promouvoir le droit à la santé

0
28

Ce pays de l’Afrique Centrale a célébré en diffère le 11 avril 2024, la journée mondiale de la santé.

La Journée Mondiale de Santé s’est célébrée au Tchad sous fond de nombreuses interventions. La Représentante de l’OMS au Tchad, Dr Anya Blanche Philomène Melanga a parlé de l’historique de la journée, ses objectifs et ses intérêts pour les populations. « Au cours des dernières années, des efforts sont fournis par les pays africains dont le Tchad pour améliorer la santé notamment celle de la mère et de l’enfant », a-t-elle indiqué. Elle a précisé que, cette journée vise également à promouvoir le droit à la santé. Elle a ainsi les activités physiques qui concourent à l’amélioration de l’état de santé de chacun. Elle a rassuré de l’engagement de son institution à soutenir les actions du Gouvernement via le Ministre de la Santé Publique et de la prévention pour faire face aux défis liés à la santé. « Le système de santé dispose d’infrastructure sanitaire limitée, en particulier dans les zones rurales. Les hôpitaux et les centres de santé manquent souvent de personnel qualifié, d’équipements médicaux et de médicaments essentiels. L’accès aux soins de santé de base est souvent limité, en raison de facteurs socio culturels, l’éloignement géographique de certains établissements de santé et les coûts associés à certains soins médicaux. L’accès aux soins de santé secondaires reste extrêmes faibles », a-t-elle déploré.

Le Tchad présente l’un des taux de mortalité maternelle élevé

Cependant, le Tchad présente l’un des taux de mortalité maternelle (1 140 décès pour 100 000 naissances vivantes) et infantile (72 décès pour 1 000 naissances vivantes) les plus élevés au monde. Le faible accès aux soins prénatals, à l’accouchement assisté par des professionnels de santé qualifiés et aux soins postnataux contribue à cette situation. Le paludisme, la tuberculose et le VIH/sida restent des problèmes de santé majeurs au Tchad. Le Ministre de la Santé Publique et de la Prévention,Dr Abdelmadjid Abderahim s’est appesanti sur le thème de la journée tout en énumérant les conditions nécessaires pour une meilleure santé. « Le système de santé se renforce davantage a souligné le ministre rappelant ainsi l’appui logistique conséquent du gouvernement, constitué de 60 ambulances pour le transfert des malades et 40 véhicules de supervision pour rehausser les indicateurs de la santé. Des moyens livrés à la veille de la grande rencontre annuelle d’évaluation du secteur de la santé qui a réuni les Cadres, partenaires, acteurs et personnes ressources et qui ont pendant cinq jours, débattu des performances, insuffisances, perspectives et défis du système de santé », a-t-il évoqué.  Des stratégies notamment la mise œuvre de la Couverture Santé Universelle, le renforcement de la vaccination et la lutte contre les maladies de manière générale permettront d’améliorer de manière continue les indicateurs pour l’atteinte des objectifs. C’est dans cette optique que, le thème de cette journée mondiale de la santé, permettra de susciter des réflexions afin de relever les défis auxquels le Tchad est confronté.

Nadji Atel Ndedi

Comments are closed.

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR