Journée mondiale du réfugié: Le Cameroun accueille environ 475 000 réfugiés

0
21

La journée mondiale du réfugié s’est célébrée ce 20 juin 2024, sous le thème « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées ».A cette occasion au Cameroun, les réfugiés revendiquent l’amélioration des services concernant la santé, l’éducation, l’accompagnement en matière de VIH/Sida ainsi que l’assistance aux personnes qui ont des besoins particuliers.

Le Cameroun accueille environ deux millions de personnes relevant de la compétence du HCR, dont un million de personnes déplacées à l’intérieur du pays (statistiques de l’OCHA), 460 000 réfugiés et demandeurs d’asile et 466 000 personnes déplacées rapatriées chez elles. Les réfugiés sont principalement originaires de la République Centrafricaine (RCA) et du Nigeria, tandis que les personnes déplacées à l’intérieur du pays viennent des régions de l’Extrême-Nord, du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun.

La plupart des 332 000 réfugiés centrafricains résident dans des villes et villages de la façade orientale du Cameroun, tandis que près de 120 000 réfugiés nigérians vivent dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun. 52 % des réfugiés sont des femmes et des filles, et 55 % d’entre eux sont des enfants. 51 % des personnes déplacées sont des enfants. Le Bureau multi-pays du Cameroun couvre le Cameroun, le Gabon, la Guinée équatoriale et Sao Tomé et Principe. L’UNHCR MCO Cameroun se concentre sur les besoins de protection, fournit de la documentation et promeut l’autonomie des réfugiés et des personnes déplacées internes.

Selon le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) le Cameroun a accueilli 475 000 réfugiés et demandeurs d’asile, dont 73% c’est-à̀-dire 356 250 sont des réfugiés Centrafricains dans les zones frontalières de l’Est, de l’Adamaoua et du Nord ; des réfugiés Nigérians dans l’Extrême Nord et environ 24 000 de différentes nationalités dans les centres urbains en 2022. Près de la moitié de ces migrants sont des femmes et la plupart sont en âge de procréer et ont, de ce fait, des besoins spécifiques. Elles constituent par ailleurs une cible privilégiée des violences basées sur le genre (VBG), partant des foyers de crise dans leurs pays d’origine jusque dans les abris précaires qu’elles occupent très souvent dans les communautés hôtes.

À l’occasion de la célébration de la journée mondiale du réfugié ce 20 juin 2024, sous le thème « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées », les réfugiés revendiquent l’amélioration de certains services concernant par exemple la santé, l’éducation, l’accompagnement en matière de VIH et de sida ainsi que l’assistance aux personnes qui ont des besoins particuliers.

À cet égard, l’Organisation continuera à veiller à ce que les enfants réfugiés aient accès à l’enseignement primaire et secondaire dans les zones urbaines. Certains réfugiés suivant des études supérieures bénéficieront de bourses. Le HCR prévoit de rapatrier un millier de réfugiés tchadiens de leur plein gré et dans de bonnes conditions de sécurité. Il entend renforcer les services sociaux et rechercher des possibilités d’intégration sur place pour ceux qui resteront au camp de Langui. Les infrastructures du camp se sont améliorées et certains réfugiés vivent à présent dans des abris semi-durables.

Le Haut-Commissariat poursuivra ses efforts pour améliorer les abris des réfugiés demeurés dans le camp. La stratégie du HCR vise à mettre en place des activités génératrices de revenus et des projets d’autonomisation communautaire afin d’aider les réfugiés à subvenir à leurs besoins alimentaires et d’appuyer la transition entre les secours d’urgence et l’autosuffisance. Le HCR procèdera également à des distributions ciblées de rations alimentaires aux réfugiés vulnérables.

E.S.N

Comments are closed.

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR