Ngaoundéré 3ème : Du matériel médical du Centre de Santé Intégré de Tchabbal

0
147

Ce don est du maire de la commune d’arrondissement de Ngaoundéré 3ème avec l’appui des élites de la localité, samedi dernier au cours de la cérémonie de remise des prix d’excellence scolaire aux élèves de la commune et des appuis aux agriculteurs et éleveurs. Un appui qui vient accélérer la création de ce centre tant attendu et qui dispose déjà des bâtiments.

 « Nous sommes l’un des districts de la région le plus jeune et qui a moins de formations sanitaires. Il se trouve que dans l’arrondissement de Ngaoundéré 3ème, pratiquement, il n’existe que l’hôpital de référence, appelé hôpital de district ». Cette déclaration est du docteur Jame Afane Yannick, Chef de District de Santé de Dang et traduit le besoin en formations sanitaires pour ce district de santé qui a moins de 5 ans.  Et d’ajouter, «  Avec l’arrivée prochaine (ndlr) du jeune bébé, le centre de santé intégré de Tchabbal, qui d’abord est bien situé, déjà construit, va permettre à ce que la grande majorité des populations se trouvant du côté de la falaise puissent être prises en charge de façon rapide et surtout de venir décongestionner l’hôpital de district lui-même qui d’ailleurs manque encore d’équipement et également en bâtiment, puisque c’est un centre médical d’arrondissement qui s’était transformé en hôpital de district ». La position géographique de ce centre, sur la route nationale N°1 Ngaoundéré-Garoua, près de la falaise, fait de lui un centre de secours des accidentés de la route, pour des cas simples.

Le 23 juin 2023, lors du lancement de la 1ère campagne de riposte contre l’épidémie de polio couplée à la supplémentation à la vitamine A des enfants, le porte-parole des chefs traditionnels de la commue exprimait le besoin en formations sanitaires. Ce qui, de son avis pourrait limiter les cas d’arrivée tardive à l’Hôpital de District qui est situé à plus de 10km du dernier village de la commune en allant vers Garoua. Pour joindre la parole à l’acte, le maire de la commune d’arrondissement de Ngaoundéré 3ème a donné un coup d’accélérateur aux travaux des bâtiments devant abriter cette nouvelle formation sanitaire publique. C’est désormais chose faite.

Formations sanitaires

« Nous avons sous fonds propres, procéder à la construction du futur centre de santé intégré de Tchabbal. Nous attendons un acte du ministre de la santé pour son ouverture », expliquait Mohamadou Bassirou, maire de la commune d’arrondissement de Ngaoundéré 3ème. Par la mise à la disposition des locaux et du matériel médical au Centre de Santé Intégré de Tchabbal, la balle est désormais dans le camp du Minsanté pour l’acte de création et d’ouverture dudit centre et surtout de l’affectation du personnel qui est souvent le ventre-mou des formations sanitaires de la région.

Jean Besane Mangam

Comments are closed.

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR