Lutte contre le VIH : Le Dr John Nkengasong encourage Horizons Femmes

0
70

C’était au terme d’une visite effectuée par l’ambassadeur itinérant des Etats-Unis d’Amérique au siège de cette association camerounaise à Yaoundé le 07 septembre 2023.

L’association camerounaise Horizons femmes a reçu un invité de haute facture le 07 septembre 2023. Il s’agit du Dr John Nkengasong, ambassadeur itinérant américain et par ailleurs coordonnateur du Plan d’urgence américain pour l’élimination de la pandémie du VIH/Sida (PEPFAR). Sa venue n’est pas in fait du hazard. Cela s’inscrit dans le cadre de la célébration des 12 ans de PEPFAR au Cameroun et de partenariat avec l’ONG Horizons Femmes. Occasion donc pour les cadres de cette organisation de présenter leurs réalisations à l’hôte du jour non sans exprimer leurs besoins pour les années à venir. Une séance d’échanges tenue à huis clos a également permis aux bénéficiaires (Personnes vivant avec le Vih/Sida) d’exprimer leur gratitude envers Horizons Femmes pour l’accompagnement dans leur prise en charge,  et par ricochet le projet PEPFAR.

Entretien au terme duquel le Dr John Nkengasong a pris la parole publiquement devant les hommes et femmes de médias pour féliciter l’équipe d’Horizons Femmes pour le travail abattu et l’encourager pour les challenges à venir. << J’ai constaté beaucoup de travail fait par Horizons Femmes, des progrès énormes. Mais il y a beaucoup de choses qui restent encore à faire pour prévenir l’infection chez les femmes, traiter ceux qui sont infectés et accompagner ceux qui sont sous traitement. Je les encourage et leur promets de compter sur le PEPFAR pour la lutte contre le VIH au Cameroun >>, a-t-il indiqué.

Mettre fin au VIH

À sa suite, c’était autour de Denise Ngatchou, Directrice exécutive Horizons Femmes, de formuler ses remerciements et ses attentes vis-à-vis de ce partenariat avec PEPFAR. << Ça a été une opportunité pour nous d’avoir l’ambassadeur avec nous à Horizons femmes. Et c’est une autre opportunité parce que nous sommes partenaires de PEPFAR depuis 12 ans. Et comme l’ambassadeur l’a dit, on peut continuer de compter sur PEPFAR parce que nous faisons un travail exceptionnel et nous continuons à travailler pour mériter la confiance du gouvernement camerounais et de l’Amérique >>, a-t-elle souligné. Et d’ajouter << au niveau des financements PEPFAR que nous avons reçus depuis, cela a contribué au renforcement des capacités de nos équipes, à la prise en charge de nos bénéficiaires et nous demandons davantage parce que le VIH ne devrait pas être une fatalité c’est pourquoi nous pensons que d’ici 2023, on pourra mettre fin au VIH/Sida >>.

Rostand TCHAMI

Comments are closed.

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR