UEFA EURO 2024 : Les médecins s’engagent pour une compétition propre

0
22

Les représentants de chaque équipe qualifiée ont signé la charte relative à la lutte contre le dopage dans le cadre de l’UEFA EURO 2024. Ce faisant, ils s’engagent à soutenir le programme de premier plan mis en place pour le tournoi.

Les médecins des 24 équipes qui disputeront l’UEFA EURO 2024 ont signé la charte relative à la lutte contre le dopage dans le cadre de l’UEFA EURO 2024, qui vise un tournoi propre et sûr pour tous les participants. Le document a été signé mardi lors de l’atelier des équipes finalistes de l’UEFA EURO 2024. Organisé à Düsseldorf, l’événement a réuni des représentants des associations nationales participantes pour discuter de thèmes tels que l’arbitrage, les mesures disciplinaires, l’analyse technique, la durabilité et l’organisation des matches.

En signant ce document, les médecins s’engagent à n’utiliser aucune substance ou méthode interdite sans justification valable, à respecter l’ensemble des autres règles de lutte contre le dopage, et à participer au solide programme de contrôles antidopage de l’UEFA.

Ils s’engagent également à prendre toutes les mesures nécessaires pour sensibiliser les joueurs et le staff technique à la lutte contre le dopage et à utiliser leur position d’influence pour veiller à ce que les joueurs adoptent un comportement adéquat et à ce que tous les membres de l’équipe se mobilisent contre le dopage.

Un programme antidopage de premier plan pour l’UEFA EURO 2024

L’UEFA a mis en place un programme complet de lutte contre le dopage dans le cadre de l’UEFA EURO 2024 afin de garantir un tournoi propre, sûr et équitable pour l’ensemble des équipes et des joueurs. Ce programme comprend des contrôles en compétition, effectués immédiatement après chaque match, et des contrôles hors compétition, dans les installations des équipes telles que les terrains d’entraînement et les hôtels.

Chaque joueur participant à l’UEFA EURO 2024, s’il est tiré au sort ou sélectionné pour un contrôle antidopage, est tenu de se soumettre à un tel contrôle. Des échantillons de sang et d’urine peuvent être prélevés. Ces échantillons sont ensuite analysés dans des laboratoires accrédités par l’Agence mondiale antidopage (AMA). La mission de l’UEFA est de garder le football propre, et ce programme antidopage pour l’UEFA EURO 2024 s’appuie sur la réputation de cette dernière comme leader mondial dans la lutte contre le dopage dans le sport.

Les contrôles seront réalisés dans le cadre du tournoi.

Les contrôles en compétition lors de l’UEFA EURO 2024 seront effectués exclusivement pendant la durée du tournoi, à savoir du 14 juin au 14 juillet. Des contrôles antidopage auront lieu à l’issue de chacun des 51 matches du tournoi. Tout joueur figurant sur la feuille de match, y compris les remplaçants, peut être soumis à un contrôle. Au moins deux joueurs titulaires et deux joueurs remplaçants de chaque équipe seront sélectionnés ou tirés au sort après chaque match. D’autres joueurs pourront également être désignés. Tous les échantillons seront analysés par un laboratoire accrédité par l’AMA, et les équipes seront informées des résultats dans un délai maximum de 48 heures. Les échantillons seront ensuite stockés dix ans, afin de permettre de nouvelles analyses si besoin.

Les contrôles hors compétition peuvent être effectués.

Pour être efficace, le programme de lutte contre le dopage de l’UEFA lors de l’UEFA EURO 2024 sera lancé avant le tournoi : des joueurs des 24 équipes subiront des contrôles antidopage durant la période précédant le coup d’envoi de la compétition. Un tel procédé n’est rendu possible grâce à une étroite collaboration avec les organisations nationales antidopage de chaque pays participant et avec la FIFA, l’instance dirigeante du football mondial. Cette collaboration permet de garantir un programme de contrôle intelligent et équitable pour chaque équipe. Les contrôles hors compétition peuvent être effectués à n’importe quel moment du jour ou de la nuit.

Un autre élément clé du programme de lutte contre le dopage dans le cadre de l’UEFA EURO 2024 est le passeport biologique de l’athlète (PBA), qui surveille les marqueurs dans le sang et l’urine des joueurs au fil du temps. Le PBA de chaque joueur participant au tournoi sera analysé par des experts scientifiques avant le tournoi et après chaque test.

La sensibilisation à la lutte contre le dopage pour tous

Sensibiliser les joueurs et les entraîneurs à la lutte contre le dopage est essentiel pour que le sport reste propre et que le football reste sûr pour tous. Le programme de lutte contre le dopage de l’UEFA EURO 2024 fournit aux 24 équipes des conseils et des informations importantes pour sensibiliser les joueurs avant le tournoi. Les ressources éducatives fournies par l’UEFA comprennent des renseignements sur les droits et les responsabilités des joueurs en vertu du Code mondial antidopage, sur les violations règles antidopage et leurs conséquences, sur les substances interdites, ainsi que sur les procédures de contrôle qui seront mises en place lors de l’UEFA EURO 2024.

Il est important que la formation à la lutte contre le dopage (article en anglais uniquement) commence le plus tôt possible, raison pour laquelle l’UEFA a rendu les séances de formation obligatoires pour les joueuses et les joueurs des M17 et des M19 avant qu’ils ne disputent des compétitions juniors internationales de l’UEFA. La dernière édition du programme HatTrick de l’UEFA, qui réinjectera les recettes de l’UEFA EURO 2024 dans le jeu à tous les niveaux, versera jusqu’à EUR 20 000 à chacune des 55 associations nationales afin que celles-ci puissent investir dans la formation et les activités de lutte contre le dopage.

Source : fr.uefa.com

Comments are closed.

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR