Stratégie Nationale de Vaccination : Le Minsante rassemble les forces pour protéger la santé des Camerounais

0
24

Le Ministre de la Santé publique, Dr Manaouda  Malachie organise un forum de deux jours, du 27 au 28 Mars 2024, dans la salle de conférence du GECAM à Douala, pour discuter de la Stratégie Nationale de Vaccination (SNV) et mobiliser les ressources financières nécessaires pour assurer la protection de la population face aux maladies infectieuses. Le Forum a pour objectif principal d’engager le secteur privé, la société civile et les administrations partenaires dans la mise en œuvre de la SNV au Cameroun pendant les cinq prochaines années.

Conscient de l’importance de la vaccination pour la réduction de la mortalité infantile et la promotion de la santé publique, le gouvernement camerounais ambitionne de réaliser plusieurs objectifs clés grâce à la SNV, dont la réduction des inégalités d’accès aux vaccins, la maintenance d’une couverture vaccinale optimale pour tous les antigènes et l’extension des bénéfices de la vaccination aux adultes. Depuis 1974, le gouvernement offre les vaccins gratuitement au sein du Programme Élargi de Vaccination (PEV), mettant l’accent sur les couches les plus vulnérables.

Actuellement, 13 maladies sont ciblées par le PEV, telles que la tuberculose, la diphtérie, la fièvre jaune, la rougeole et la poliomyélite, among others. Pour assurer la mise en œuvre de cette stratégie, le gouvernement camerounais s’appuie sur plusieurs axes de travail, tels que la fourniture des vaccins, l’optimisation de la gestion des stocks, la modernisation de la chaîne d’approvisionnement, la surveillance des maladies et les manifestations post-vaccinales indésirables, la communication et la mobilisation sociale en faveur de la vaccination, et la renforcement des capacités des gestionnaires et des prestataires de services de vaccination.

Le succès de la SNV dépend de l’implication active de tous les acteurs concernés, y compris le secteur privé et la société civile. Dans ce contexte, le représentant du GECAM a exhorté les entreprises à soutenir la cause de la vaccination, tandis que le Représentant Résident de l’OMS a souligné le soutien total de l’Organisation mondiale de la Santé au Cameroun dans la réalisation de cette stratégie.

En résumé, le Forum de Douala vise à mobiliser les ressources et les engagements nécessaires pour mettre en œuvre la Stratégie Nationale de Vaccination au Cameroun, et à renforcer la coopération entre les différentes parties prenantes pour garantir la santé et le bien-être de la population camerounaise.

Joseph MBENG BOUM

 

Réaction

 « Un défi national à relever et nécessite donc l’engagement de toutes les parties prenantes »

Dr MANAOUDA Malachie, Ministre de la Santé Publique  Siège du GECAM,Douala, 27 mars 2024

L’élaboration de notre Stratégie Nationale de la Vaccination se tient dans un contexte économique difficile marqué par l’impact de la pandémie de la COVID-19 sur les économies et le système de santé. Nous sommes bien conscients que les Entreprises ont été impactées et certaines ont même fermé leurs portes. Parallèlement, nous notons une baisse graduelle des financements extérieurs, alloués aux achats des vaccins et aux coûts opérationnels de la vaccination.

Cette situation a pour conséquence, l’augmentation de manière considérable, du financement domestique et donc de l’Etat, sur les trois dernières années.

Au regard de ce qui précède, un défi est mis en exergue, celui de la pérennité de notre politique vaccinale, qui doit être considérée comme un défi national à relever et nécessite donc l’engagement de toutes les parties prenantes, notamment le secteur privé, afin de compenser le retrait graduel des partenaires classiques dans le financement de la vaccination.

Comments are closed.

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR