Clovis Nkeng Chafac : « Nous avons 2949 enfants de 0 à 59 mois vaccinés dans le District de Santé de Ngambé »

0
53

D’après l’Administrateur Principal de la santé publique,Chef de District de Santé de Ngambé du 01er au 03 mars 2024, les équipes ont  toute la localité pour pouvoir vacciner les enfants au dernier kilomètre. Outre cela, il fait le point sur  sur  les problèmes et les difficultés que rencontre le District de Santé et le bon fonctionnement  des formations sanitaires à l’instar de l’hôpital de District de Santé de Ngambe.  

« Au niveau du District de Santé de Ngambé, pour travailler nous avons des problèmes électriques, il nous faut un ensemble des plaques solaires pouvant alimenter nos bureaux et machines, manque du matériels roulant. Aussi, nous n’avons  pas le matériel informatique nous permettant de mieux travailler ».

 « Manque d’équipement de chaine de froid nous disons merci à Son Excellence le Ministre de la Santé Publique, Dr Manaouda Malachie pour les  équipements solaires déjà reçu dans certaines FOSA. Qui dit ‘’merci’’ demande encore. 

Clovis Nkeng Chafac, Chef de District de Santé de Ngambé

En rapport avec la campagne nationale de vaccination contre la poliomyélite pouvez-vous nous dire qu’elle est l’objectif du lancement de cette campagne à Ngambé?

Malgré l’acquisition du statut de pays libre de poliovirus sauvage par le Cameroun en 2020, le pays fait face à une épidémie de poliomyélite due au poliovirus variant, en circulation dans l’environnement qui peut se propager rapidement à toutes les régions. Cette situation  constitue une urgence de santé publique, d’où la nécessite de ce 1e tour de vaccination. C’est ainsi que nous avons comme objectifs :

  • Assurer l’information effective d’au moins 95% des parents sur les maladies cibles du PEV et sur les interventions offertes au cours des campagnes de riposte
  • Vacciner 100% des enfants de 0 à 59 mois au nVPO2
  • Assurer une gestion efficace des vaccins en ramenant 100% des flacons de nVPO2 à la fin de la campagne
  • Assurer la surveillance et la prise en charge de tout cas de MAPI
  • Vacciner tous les enfants de 0 à 59 mois manqués dans la vaccination de routine afin d’améliorer les couvertures vaccinales de la routine
  • Rechercher activement et notifier tout cas de PFA et autres MEV.

Combien d’Aires de santé compte le District de Santé  de Ngambé  et comment envisagez-vous faire la couverture vaccinale?

Nous avons sept (07) Aires de Santé et le plan de mise en œuvre a été dévoilé. Pour la campagne, nous lançons aujourd’hui mais nous avons commencé la vaccination à la veille dans les écoles  parce qu’on a voulu avoir deux jours de stratégie école c’est-à-dire que les enfants manqués dans les écoles serons rattrapés aujourd’hui.  Après nous allons faire la stratégie porte à porte qui va prendre trois jours : vendredi, samedi stratégie Marché et porte à porte et dimanche stratégie église et porte à porte. Lundi nous allons faire le ratissage pour être sûr d’avoir vacciné la cible à 100%. Mardi nous allons tenir la réunion d’évaluation de la campagne au niveau du District.

Quel est le comportement des populations de cette localité en ce qui concerne la vaccination?

Il est vrai que de temps en temps il y’a des petites résistances mais quand l’équipe cadre du District descend  sur le terrain, elle parvient à convaincre les parents résistant. Et de manière général, notre District connait moins de refus, ceci est dû à la proximité avec notre population.

Maintenant pouvez-vous dire brièvement comment se porte le District de Santé de Ngambé?

De manière synchronisé, je dirai que le District donc j’ai la charge a un plan administratif à 100% mais du côté infrastructure, nous connaissons quelque défaillances. Le vent a emporté la toiture du bâtiment des Services de notre District depuis 2019, nous nous abritons dans les bâtiments de l’hôpital qui ne nous offrent pas une aisance au travail. Nous profitons de cette occasion pour tendre la main à Son Excellence Monsieur le Ministre de la Sante Publique pour la réhabilitation du dit Bâtiment sinistré. Et en plus, les plateaux technique de nos formations sanitaires sont vétustes, l’Hôpital de District de Ngambé et le CMA de Songmbengué pas de plateau technique adéquate, nous ne pouvons pas avancer sans signifier le manque accrue du personnel technique dans l’ensemble des formations. Malgré les difficultés qui précèdent, notre District est au perchoir  des meilleures District de la Région du littoral en termes de résultats.

Pour couronner, l’énergie électrique est presqu’inexistante 05/30 jours  sans énergie d’où une nécessité urgente de ravitaillement en chaine de froid solaire dans les formations sanitaires qui vaccines pour la conservation des vaccins et l’énergie solaire au Service de Santé du District pour nous permettre de mener à bien nos activités.  Soulignons que le District de Santé de Ngambé compte 14 formations sanitaires donc 12  (CSI),  01 Centre Médical d’Arrondissement (CMA) et  01 Hôpital de District. La majorité des formations sanitaires sont accessibles par les populations bien qu’avec des zones difficiles.

Concernant le pavillon Samuel Eto’o avez-vous l’idée de ce qui bloque les travaux ?

Concernant le pavillon Samuel Eto’o, j’ai entendu plusieurs versions. J’ai pris l’engagement de rencontrer Monsieur Samuel Eto’o choses qui n’a pas été effective donc je ne saurai donner une version sans preuve aucune.

Avez-vous un dernier mot à l’endroit des populations? 

Comme je leur ai toujours dit la Santé Publique est pour toute la population du District de Santé de Ngambé, le Chef de l’Etat Son Excellence Paul BIYA a mis sur pied la CSU (Couverture Santé Universelle) qui est une manne pour cette dernière. J’exhorte cette population d’adhérer à ce nouveau système qui a tous les avantages. Et pour en bénéficier, il faut tout simplement se faire enrôlé dans la plateforme mise sur pieds pour la circonstance. En plus, ils doivent être acteurs et actifs dans la surveillance des maladies évitable par la vaccination (MEV) dans la communauté. Voilà le mot d’ordre lors de mes sensibilisations « si vous voyez un cas suspect, un enfant avec les yeux jaunes par exemple appelez nous ; si vous voyez un enfant qui n’arrivent plus à marcher appelez nous ». Donc, ils sont nos partenaires et j’aimerais qu’ils continuent à abattre ce travail car ils nous aident tellement dans la surveillance active.

Quel rapport avez-vous avec les autorités?

Avec les autorités administratives, municipales comme traditionnelles, nous avons une très bonne collaboration. Vous allez constater  tout à l’heure la campagne de vaccination sera lancée par le Maire puisque le Sous-préfet a eu un empêchement. La collaboration est parfaite avec les autorités. Nous travaillons très bien ensemble. Le Maire nous vient en aide de temps quand on a des difficultés et même le Sous-Préfet il nous aide avec les agents de sécurités (Gendarmerie, Police) quand on a une situation pendent la campagne de vaccination comme celle-ci. Les FMO sont toujours alerté pour protéger nos acteurs. Donc je remercie de manière solennelle toutes autorités de Ngambé pour leur soutien et leur accompagnement. Que Dieu les bénisse.

Entretien mené par Désiré Effala

Comments are closed.

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR