Prise en charge des diabétiques : Le Dr Joséphine Briand K a une nouvelle trouvaille

0
220

Il s’agit du Diaabeton  glocuse regulator qui est un médicament traditionnel amélioré de catégorie 1, qui a été mis sur pied  pour accompagner la prise en charge des diabétiques au Cameroun.

Diaabeton glocuse regulator

Les soins des patients diabétiques vont connaître une amélioration dans les jours à venir. Les Fondations ALT CIMA & SIL et les Laboratoires BRIAND K., viennent de mettre sur pied un nouveau produit appelé Diaabeton glocuse regulator. Christophe Eloundou était à un centimètre de la mort. Ce fonctionnaire à la retraite  a eu la vie sauve grâce au Diaabeton du Dr Joséphine Briand K. «  J’ai souffert  du diabète pendant près de 12 ans. J’ai été informé par les populations de mon quartier que le Dr Briand K soigne beaucoup de maladies. Je suis venu ici par curiosité le 17 avril 2023, presque dans le coma. Mais, quand le Dr Briand K m’a consulté, elle a rassuré à ma famille qu’elle va me remettre « debout », confie le papa de 74 ans, rencontré ce 06 juin 2023, à la Fondations Médicales ALT-CIMA & SIL à Yaoundé. Avant sa rencontre avec la naturopathe Dr Joséphine Briand K., Anne Bikono, l’épouse de Christophe Eloundou a fait le tour des hôpitaux de la ville de Yaoundé sans succès.  « Avant d’arriver ici,  j’étais suivi à l’hôpital de la Cité Verte et l’hôpital central de Yaoundé sans succès », a-t-il ajouté. Aujourd’hui, il a presque retrouvé sa jeunesse d’antan grâce à ce produit miracle sorti tout droit des laboratoires Briand K.  « J’ai presque retrouvé ma jeunesse d’antan grâce aux au Diaabeton. Aujourd’hui je peux recommencer à refaire mes activités physiques sans problème. J’ai même aussi retrouvé l’appétit », a-t-il conclu. Son épouse ne cache pas sa joie, de revoir son époux en forme après 12 ans de maladie.  « Il ne parlait pas, il faisait tout surplace. Pour se déplacer, il fallait qu’il soit tenu par ses enfants.  Il était alité. C’est un miracle si aujourd’hui, il parvient à se déplacer de lui-même. On avait déjà perdu espoir », témoigne  Anne Bikono. Comme Christophe Eloundou, les témoignages de l’efficacité du Diaabeton ont déjà traversé les frontières du Cameroun. En Afrique de l’Ouest et centrale, il est consommé par les malades du diabète comme du petit lait.

D’après le Dr Joséphine BRIAND K., le Diaabeton est un médicament traditionnel amélioré de catégorie 1. Il a été mis sur pied  pour accompagner la prise en charge des diabétiques au Cameroun. Le Diaabeton a été mis sur pied après plusieurs années d’étude. « Nous allons toujours dans les profondeurs de la chose pour voir comment ça se présente. Le Diaabeton a pour rôle de déstocker l’excès de sucre dans le sang », confie la naturopathe.  « C’est pour cela qu’il y a comme principe actif, la catéchine   que nous prenons dans les thés verts. Tout ce principe actif mis ensemble va occasionner la combustion des graisses  et leur grainage ».

Chez le diabétique, la circulation est sclérosée et les aliments  ne circulent plus. La consommation du Diaabeton va désembouteiller l’organisme du malade et les aliments vont recommencer à circuler. Parce que parfois quand la circulation est bouchée, même si vous changer le régime alimentaire; les médicaments ne vont pas atteindre leur cible. Quand vous prenez le Diaabeton, l’organisme va recommencer à ravitailler les zones qui été sinistrées. Le pied sera à nouveau irrigué ; le cœur et tous les zones qui ont été sinistrées. « Nous sommes là pour promouvoir le discours scientifique ; tous ce que nous disons, nous pouvons le démontrer ». Quand nous avons le niveau de sucre élevé dans le sang, et quand vous prenez la metformine, le sucre qui sera enlevé du sang ne sera pas envoyé hors de nous. Le sucre qui est enlevé sera stocké dans notre corps qui est déjà suffisamment encombré.

Pénurie du médicament

La metformine ne draine que l’excès de graisse afin de protéger les organes vitaux du corps comme les reins et le cœur. Le Diaabeton est un médicament non toxique, il est facile à digérer. La plus part des intrants ont déjà fait l’objet de plusieurs études scientifiques.  Le Diaabeton, nous le proposons à tous les sujets diabétiques. Après chaque 4 mois, un contrôle est fait parce que, les hémoglobines se renouvellent après chaque 4 mois. En plus du Diaabeton ; il y a un régime alimentaire à respecter.  Le Diaabeton est un traitement. Tout ce qui peut aller toucher le souci à la racine est un traitement. Le Diaabeton permet au diabétique de vivre. Plusieurs personnes ont déjà trouvé la guérison grâce au Diaabeton. Le problème actuellement est que beaucoup de malades ne suivent pas le traitement jusqu’au bout. Quand ils sentent que ça va mieux, ils partent. C’est ça qui nous dérange vraiment dans nos travaux. Sinon ; il y a ceux qui sont rigoureux dans leur traitement. L’objectif c’est qu’un jour le patient diabétique puisse vivre sans prendre des médicaments. Nous avons des milliers de patients à travers le monde qui prennent Diaabeton.  Les quelque 900.000 diabétiques que compte le Cameroun sont la plupart du temps confrontés à la pénurie de ce médicament, indispensable pour leur survie.  Plus de 346 millions de personnes sont diabétiques dans le monde, et plus de 80% des décès par diabète se produisent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire, estime l’Organisation mondiale de la santé (Oms).

Elvis Serge NSAA

Comments are closed.

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR