Rénovation : le CMA de Soboum en bonne état

Grâce à l’accompagnement de  l’association Melrose place, cette formation sanitaire affiche fière allure.

Situé dans la commune de Douala 3è, le Centre médical d’arrondissement (CMA) de Soboum affiche désormais un nouveau visage. La nouvelle route en pavé construite dans cette localité rehausse l’image de cette formation sanitaire aux couleurs bleue et blanche. Les bâtiments de ce centre médical  autrefois débrayés ont désormais bonne mine. L’aménagement de cet édifice sanitaire a été possible  grâce à l’accompagnement de l’association Melrose Place (MP). Laquelle a d’ailleurs mis à la disposition de la CMA la somme de 3,5 millions de Fcfa pour assurer les travaux de réhabilitation de la peinture interne et externe de ces bâtiments, des gouttières et certaines parties de la toiture qui avaient besoin de réparation.

Au cours de la cérémonie de réception des travaux, le médecin en chef de cette formation sanitaire Dr Christian Assou Bolo Bolo, a remercié  l’association Melrose Place. «  Nous disons une fois de plus un vibrant merci à l’association Melrose Place… dont le soutien inlassable dans la modernisation de notre hôpital est visible et laisse des marques indélébiles », a affirmé souriant Dr Christian Assou Bolo Bolo. Cet accompagnement a été possible grâce à la mobilisation des jeunes dynamiques de cet arrondissement vivant à l’étranger. «  Ils se sont organisés pour  répondre à la sollicitation du Dr Assou Christian, Directeur CMA, afin de donner un coup d’éclat à la structure sanitaire qui améliore et maintient la santé de nos parents, familles et amies résidents de Soboum et ses environs », se réjouit Alexandre Powo Chemegne, Président de l’association Melrose Place France.

Outre ces réalisations, la  formation sanitaire dirigée par Christian Assou s’est également engagée sous fond propres : à la construction des gardes-fours pour la sécurité des patients, des personnels et des visiteurs, la réfection de la clôture, une plaque moderne, un pointeur électronique à la guérite pour s’assurer de la ponctualité des personnels, une vidéosurveillance, l’informatisation du système de gestion, la réfection des bancs défectueux et l’achat de nouveaux. Et ce n’est pas tout. La CMA s’est également muni de nouveaux lits et d’une nouvelle literie ; la réfection de la plomberie avec installation des suppresseurs ; la réfection des lignes électriques avec installation des lampadaires ; l’équipement d’une salle de garde de médecins pour un roulement 24/24, etc.

Au regard de ces différentes réalisations, le Dr Liliane Mbengue, chef de District de Santé Nylon s’est réjouit de l’implication des associations et du dynamisme du directeur général de ce centre. « Je dis merci aux responsables de ce centre ainsi que à ces partenaires, notre souhait c’est que ces actions se poursuivent dans l’agrandissement de notre centre d’accueil », a-t-elle dit avant d’attirer l’attention des invités présents à cette rencontre sur l’épidémie de choléra qui sévit actuellement dans l’arrondissement de Douala 3è. « Le District et la CMA sont face à une épidémie de Choléra, nous avons certes bénéficié du soutien de riposte du gouvernement mais beaucoup reste à faire, nous devons conjuguer nos efforts pour être plus efficace sur le terrain ».

Des propos soutenus par l’association Melrose place, dont l’initiative repose sur une collaboration franche et entendue entre le gouvernement, les habitants de la zone Nylon, et les acteurs de la société civile, pour parvenir à la réalisation des projets. «  L’Association Melrose Place reconnait le rôle de la santé, de l’éducation, du développement économique et des infrastructures dans l’amélioration de la vie de nos populations », affirme Alexandre Powo Chemegne. Au cours de cette cérémonie, l’association MP a également a offert un tricycle a un natif handicapé de Soboum qui a perdu le sien dans un accident de la circulation.

Ghislaine Deudjui

Réactions

Alexandre Powo Chemegne, président de l’association Melrose Place France

« On s’inscrit dans l’humanitaire»

« Nous sommes animés par la fibre patriotique. On a eu la chance ou la malchance de faire face à une pandémie qui a touché les gens et qui a mis à mal les économies de nombreux pays dans le monde entier. Cet événement nous a permis de nous réunir, de peaufiner notre stratégie. A la base, on avait beaucoup de projets, mais on n’avait jamais eu le temps de se mettre ensemble et de faire quelque chose. L’avènement de la pandémie a fait qu’on puisse se réunir et  parler. Donc nous avons fait des dons de masques, de savons et de solutions hydroalcooliques, pour essayer d’aider à notre niveau le gouvernement à protéger les populations. Ensuite le Dr Assou de part de son dynamisme a eu l’ingénieuse idée de nous parler de ce centre dont il a la responsabilité, nous avons répondu à sa sollicitation. Essentiellement, on s’inscrit dans l’humanitaire. Cela intègre des dons, la sensibilisation sur certaines maladies. Nous avons été touchés par les images que nous a montrées Dr Assou. Et même si on préfère que ce soit les populations qui nous décrivent leur besoin, nous n’avons pas hésité à nous réunir pour répondre à la sollicitation du Directeur de la CMA »

Dr Christian Assou Bolo Bolo, Médecin en chef du CMA de Soboum

« Nous allons continuer à travailler pour le bien-être des patients » 

« Le CMA a opéré une mue à travers de nombreuses réalisations, notamment sur le plan sécuritaire avec une barrière de sécurité, sur le plan financier avec  l’informatisation du système et sur le plan sanitaire avec l’instauration d’un programme de garde 24/24, l’équipement des salles de garde et l’équipement des lits et autres. Dans cette lancée, nous sommes encouragés et nous continuons à aller de l’avant. Il y a un programme qui a été établit dans le cadre de l’humanisation des soins et qui dit humanisation des soins dit réalisation de nombreux objectifs dont je viens de citer, mais pour le moment nous allons continuer d’aller de l’avant et à faire tout pour que nos patients soient bien traités et à avoir un système performant ainsi que le plateau technique.  Concernant la pandémie de coronavirus, il s’agit d’un système qui engage toute la santé. Nous prenons en charge les patients du coronavirus et nous les orientons vers des centres spécialisés. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − 17 =

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR