Gabon, Procréation médicalement assisté les premiers bébés ont poussé les premiers cris au CHUMEJE

Les premiers fruits de la procréation médicalement assistée (PMA) ont vu le jour ce 03 novembre 2022 au centre hospitalier universitaire mère et enfant Jeanne Ebori. De passage dans la structure sanitaire, le ministre de la santé et des affaires sociales le Dr Guy Patrick Obiang Ndong a salué l’aboutissement d’un projet bien conçu et mener par des professionnels aguerris du milieu de la procréation.

« Des rêves qui deviennent réalité. Nous sommes enfin parents. Merci au Seigneur d’avoir permis cela. Merci au personnel médical du CHU Mère-Enfant Fondation Jeanne Ebori. Monsieur le Ministre, veuillez transmettre, s’il vous plait, nos sincères remerciements et notre déférente gratitude au Chef de l’Etat, pour avoir rendu cela possible en dotant notre pays des hôpitaux ultra-modernes ». A laissé entendre un parent la joie débordant. 

Pour le patron de la santé et des affaires sociales l’émotion était à son comble. « C’est en ces termes que les mamans des nouveau-nés conçus lors de la première session de la Procréation médicalement assistée (PMA) se sont adressées à moi ce matin dans leurs différentes chambres d’hospitalisation.

En ma qualité de Ministre en charge de la Santé, je tiens une fois encore à féliciter l’ensemble des équipes du CHUMEFJE pour avoir su relever ce défi qui cadre parfaitement avec la vision et les orientations stratégiques du Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Ali Bongo Ondimba. » A-t-il exprimé tout ému.

Rappelons que c’est le 28 février 2022 qu’avait été lancé la PMA au centre hospitalier universitaire mère et enfant Jeanne Ebori par le ministre de la santé et des affaires sociales le Dr Guy Patrick Obiang Ndong.  Tout ceci est l’aboutissement des efforts et du professionnalisme de l’équipe dirigée par le professeur Jean François Meyer directeur du centre hospitalier universitaire mère et enfant jeanne Ebori.

Saint clair kengue

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × trois =

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR