Epidémie de choléra: Le Cameroun en état d’alerte

Le ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie, a annoncé dans un communiqué qu’une épidémie de choléra a refait surface au Nigeria, et que le risque est jugé élevé pour le Cameroun, en raison de sa proximité avec ce pays voisin.

Alors que le Cameroun tente tant bien que mal de se protéger de la Covid-19, une autre maladie qui est très redoutée par l’Organisation mondiale de la santé surgit. Il s’agit du choléra. Au Nigeria, le bilan affiche des cas présumés, probables ou confirmés de choléra. Le ministre de la Santé publique, prend ce foyer au sérieux. Pour Manaouda Malachie, une épidémie de choléra au Cameroun en plus de la Covid-19, aggraverait davantage encore la situation fragile de notre système de santé, déjà ébranlés par la pandémie de  la Covid-19. La preuve, le Minsanté a annoncé qu’il faut surveiller nos frontières  puisque les cas de  décès ont été enregistrés au Nigeria. Des chiffres jugés élevés et suffisants par Manaouda Malachie pour contenir le risque de propagation de l’épidémie. Au niveau régional, neuf pays ont été mis en « état d’alerte » et le risque est jugé élevé pour le Cameroun, en raison de sa proximité avec le Nigeria. Au Cameroun, pour parer à toute éventualité, le comité de surveillance épidémiologique a mis en place un dispositif. Le chef de service de la surveillance épidémiologique éclaire la lanterne des populations sur les précautions à prendre.

8000 cas et 36 morts de choléra enregistrés en 2020

En juillet 2020, les cas de choléra enregistrés au Cameroun s’élevaient à 980 cas dans les régions du centre, du littoral, du sud-ouest et du sud. Le sud précisément avait atteint le plus grand nombre de cas notamment 200 cas, comme l’indique le quotidien à capitaux politique Cameroon Tribune dans son édition du 07 Juillet 2020.  La petite localité de Londji, village de pêcheurs, situé à 15km du centre –ville à l’entrée Nord, est particulièrement affectée par la pandémie. Aujourd’hui on enregistre près de 8000 cas et 36 morts de cette maladie ce qui constitue une sorte de frustration pour les riverains de cette localité. Tout comme à Londji des cas de choléra sont confirmés à la prison principale de Kribi. Un détenu a été conduit le Samedi 19 Septembre 2020 aux urgences de l’Utc (United Transit Company) de médecins sans frontières.

Elvis Serge NSAA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 − six =

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR