Coronavirus – Pour la prise en charge du Covid-19, le Ngul de Tara du Dr Peyou Ndi Samba sera désormais fabriqué au Nigéria

Un laboratoire de manufacturation dudit produit est en train d’être mis sur pied dans l’optique d’une prise en charge effective et efficace de la pandémie. C’est ce qui ressort de la visite du Dr Peyou Ndi Samba du pays le plus peuplé du continent africain. 

Bien qu’au niveau national le « Ngul Be Tara » n’est pas toujours homologué par le Ministère de la Santé Publique, il n’en demeure pas moins que sur d’autres cieux, ledit produit qui traite le Covid-19 soit adoubé. « Je me suis dirigée au Nigéria à la National Agency for Food & Drug Administration and Control (Nafdac), j’ai composé un dossier, cela a été très difficile. J’ai payé ce qu’il fallait parce-que c’est très cher, des études ont été faites, des analyses ont été réalisées pour pouvoir homologuer Ngul Be Tara en tant que médicament et cela a été validé. Aujourd’hui, je suis heureuse d’annoncer la mise à jour d’un laboratoire avec des partenaires Nigérians, où le Ngul Be Tara pour le traitement contre la covid-19 sera directement fabriqué. On va préférer manufacturer sur place » ; a indiqué sur les ondes de Radio Kaduna, Dr Marlyse Peyou Ndi Samba, Biochimiste, Expert de la Santé Publique, Enseignante à la Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales à l’Université de Yaoundé I au Cameroun, et Directrice de Rirco (Reece International Research Consortium) 

De plus, la Biochimiste et Experte en Santé Publique a été reçu la semaine dernière au Nigeria par l’une des femmes les plus influente afin d’apporter son soutien à ce produit camerounais, mais aussi à celle-là qui n’a ménagé aucuns efforts pour mettre sur pied un tel produit. A en croire le Dr Peyou dans une émission radio à Abuja, « le Ngul Be Tara est à même de soigner le Covid-19 et de nombreuses personnes auraient déjà eu à bénéficier de ce traitement qui n’est pas inconnu au Cameroun et dont les administrations en raffolent. Il s’agit d’une panoplie de Kimoléine naturelle (Kinkeliba, Moringa, Huile d’Argan…) qui sont moins toxiques que l’hydro chloroquine et la Chloroquine ».

Quand l’Afrique possède un potentiel inestimable

La pandémie du Covid-19 a une fois de plus démontré que le noir possède beaucoup de potentiels sur tous les plans. Etant connue au départ comme cette maladie qui allait terrasser les africains, le Covid-19 est jusqu’à présent un grand mal pour les pays occidentaux. Plusieurs autres pays hormis le Cameroun à travers la médecine traditionnelle ont mis sur pied les médicaments qui ont apportés satisfaction à leurs populations. Mais, il faut aussi déplorer le fait que certains africains préfèrent les produits occidentaux que les produits locaux.

Jean-Claude KENDEG

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × 3 =

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR