Gabon/Changement social et comportemental, gestion des données et PCI Wash, le programme élargi de vaccination renforce les capacité du personnel de santé

0
120

Dans le cadre de l’introduction du vaccin contre la Covid-19 dans la vaccination de routine, le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales à travers le Programme Elargi de Vaccination (PEV) a organisé le renforcement de capacité de 200 personnels de santé des Régions Sanitaires Ouest et Libreville-Owendo dans les domaines de la Communication pour le Changement Comportemental (SBC), Gestion de données et la Gestion des déchets vaccinaux, les 11 et 12 aout 2023 à Nkok.

Pour chaque domaine précité, cette formation visait entre autre : L’identification des déterminants clefs qui influencent le changement social et comportemental en vue de promouvoir la vaccination contre la Covid-19 et d’autres maladies évitables par la vaccination ; La production des approches et des outils de communication culturellement pertinents pour assurer une augmentation de la demande et l’utilisation des services de vaccination ; La vulgarisation des concepts et les outils nécessaires pour une gestion fiable et efficace des données relatives aux programmes vaccinaux ; Le développement d’un système de suivi national pour la gestion des stocks de vaccins Covid-19 et le suivi des personnes vaccinées ; La gestion efficace des déchets vaccinaux et/ou biomédicaux de la Covid-19 ; L’identification des risques sanitaires et environnementaux liés à la gestion des déchets vaccinaux et/ou biomédicaux de la Covid-19.

Cette formation par ailleurs, a été une occasion saisie par deux entités stratégiques du Ministère de la Santé en matière de communication et de soin de santé dans la communauté : la Direction Nationale de la Santé Communautaire (DNSCO) et le Service National d’Education pour la Promotion de la Santé (SNEPS) qui ont initié la mise en place de leurs points focaux régionaux et départementaux.

A cet effet, ces points focaux ont été édifiés d’une part, sur les approches et la stratégie nationale de santé communautaire dont ils devront assurer le suivi de la mise en œuvre et d’autre part, sur le rôle du mobilisateur social dans l’information et la sensibilisation de la population et les stratégies de communication à déployer lors des activités de communication de masse et de routine.

Toutes ces connaissances permettront aux points focaux des niveaux intermédiaire et opérationnel de la pyramide sanitaire, de développer en fonction de leur région et département respectif des approches communicationnelles efficaces en faveur de la vaccination, et de travailler en étroite collaboration avec les communautés pour susciter et renforcer la participation, l’engagement et l’adhésion de celles-ci  à la vaccination.

Il convient de préciser  que ces sessions de formation s’adressent à 600 agents de santé dans l’ensemble du territoire national et rentrent dans le cadre de l’aide d’urgence octroyé au Gabon par le Gouvernement Japonais à travers le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), pour le renforcement des capacités opérationnelles du Ministère de la Santé afin d’étendre la vaccination de qualité aux communautés les plus vulnérables sur toute l’étendue du territoire national.

Saint clair kengue

Comments are closed.

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR