GIP-Fonds Régional pour la Promotion de la Santé du Centre – 2 milliards Fcfa de budget adopté

« Nous étions partis sur la base de 950 millions Fcfa, mais vu la décentralisation et les mouvements qui se passe, le Fonds a été pris comme payeur dans un grand projet gouvernemental, d’où le Fonds est responsable de faire remboursement des frais inhérents à la prise en charge des personnes vivants avec le VIH-SIDA qui sont traités gratuitement dans les formations sanitaires. Ces personnes sont subventionnées par le Ministère de la Santé Publique. Le Fonds a également bénéficié des finances pour la prise en charge et la lutte contre la pandémie du Covid-19. C’est ce qui justifie le passage de 950 millions Fcfa à 2 milliards Fcfa. », indique le Dr Carole Gloria Mimbang Midoungue, Administrateur Groupement d’Intérêt Public dénommé Fonds Régional pour la Sante Du Centre.

C’est ce qui ressort de la session ordinaire et extraordinaire de l’assemblée générale qui s’est tenue ce 07 juillet 2021 à Yaoundé. Ladite rencontre était présidée par Naseri Paul Bea, président du GIP-FRPSC, gouverneur de la région du Centre.

Etant à sa 6è session, le GIP-Fonds Régional pour la Promotion de la Santé du Centre a connu lors de cette rencontre la présence de la majorité des parties prenantes. Présidée par le gouverneur de la région du Centre, qui était assisté du Dr Charlotte Moussi, Délégué Régional de la Santé Publique de la Région du Centre, l’ordre du jour portait sur l’état de mise en œuvre des résolutions et des recommandations en session ordinaire, de la précédente session, la présentation en session extraordinaire, des éléments sur ; le projet User Fees Elimination ; la lutte contre la propagation de la Covid-19. Il était aussi question de présenter en session ordinaire des comptes de l’exercice 2020, la présentation en session ordinaire de l’état de réalisation du PTA 2021 du GIP-FFPSC.

Le Fonds Régional pour la Promotion de la Santé du Centre est un groupement d’intérêt public qui tient en son sein une comptabilité générale des entreprises privées selon le système comptable OHADA. Cette structure a pour missions : le renforcement de la bonne gouvernance ; La mobilisation et la gestion des ressources pour le financement de la santé ; Le développement de la participation communautaire dans le cadre de la mise en œuvre des soins de santé primaires ;  La décentralisation et la déconcentration du système de santé ; La gestion et la distribution des médicaments et autres produits pharmaceutiques pour le compte des formations sanitaires (FOSA) ; La participation à l’Observatoire Régional du Médicament La réalisation des activités de promotion de la santé ; Le renforcement de la qualité de l’offre des soins ; Le développement des mécanismes de financement de la santé ; La maintenance des équipements médicaux et des infrastructures des formations sanitaires.

Jean-Claude KENDEG 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 + 10 =

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR