Urgent : le Mincommerce interdit l’importation des couches jetables au Cameroun

C’est décision a été prise ce 12 février 2019 au terme d’une rencontre entre Luc Magloire Mbarga Atangana, ministre camerounais du Commerce et les importateurs des couches jetables au Cameroun.

Les couches jetables importées sont définitivement interdites sur l’ensemble du territoire camerounais. Ceci est la résultante d’une réunion entre ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana et des opérateurs économiques.

Dans l’optique de protéger la santé infantile au Cameroun, le gouvernement veut voir clair  avant de rouvrir le marché d’importation des couches jetables. Les mamans devront donc faire recours à des couches en tissu ou autres moyens pour protéger les fesses de leurs enfants. Cette décision fait suite à une alerte de la circulation des couches jetables toxiques au Cameroun. L’Anses rappelle que dans ses trois premières années de vie, un enfant portera quelque 4000 couches

« Il a été porté à la connaissance de l’Agence des Normes et de la qualité (Anor) que les couches jetables pour bébé en provenance de la France représenteraient un risque pour la santé des bébés. En effet, une étude minutieuse menée par l’Agence de sécurité sanitaire (Anses) a conduit aux conclusions selon lesquelles certaines substances ( butylphényl méthyle propional ; l’hydroxyisohenyl 3-cyclohxène carboxaldéhyde et les hydrocarbures aromatiques polycliniques de dioxines ou de furances) dépasseraient les seuils sanitaires requis. Tout en précisant que ledit produit n’est pas soumis au Programme d’évaluation de la conformité avant embarquements des marchandises importées en République du Cameroun  (Pacae), il est utile  de noter que cette situation expose les consommateurs aux risques liés à ces produits à la qualité non prouvée », écrit le 31 janvier 2019, Charles Booto à Ngon écrit à Luc Magloire Mbarga Atangana, ministre du commerce.

Cette réaction de l’Anor se réfère à un rapport de l’Anses publié le 23 janvier 2019 en France. D’après cette agence, elle a identifié une soixantaine de substances chimiques potentiellement dangereuses, dont du glyphosate. C’est la première fois qu’une agence internationale officielle se penche sur ces produits du quotidien et destinés à un public fragile. Pour rappel, en moyenne, dans les premiers mois, on change la couche d’un bébé six à huit fois par jour.

D’après Le Monde, l’agence pointe « la présence de différentes substances chimiques dangereuses dans les couches jetables qui peuvent notamment migrer dans l’urine et entrer en contact prolongé avec la peau des bébés ». Des pesticides interdits depuis quinze ans comme des hydrocarbures aromatiques polycycliques (que l’on retrouve dans la fumée de cigarette ou des moteurs diesel) ont aussi été retrouvés parmi les 23 types de couches analysés.

En attendant, les mamans peuvent utiliser les couches en tissu ou les couches écologiques.

Joseph MBENG BOUM

2 réflexions sur “Urgent : le Mincommerce interdit l’importation des couches jetables au Cameroun

  • 30 avril 2019 à 0 h 29 min
    Permalien

    Hello. I have checked your echosante.info and i see you’ve got some duplicate content so probably it is the reason that
    you don’t rank high in google. But you can fix this issue fast.
    There is a tool that creates content like human, just search in google:
    miftolo’s tools

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 − quatre =

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR