Infirmité motrice cérébrale et l’Hémiplégie -Coop-Ca Promo Santé appelle le Minsanté à plus d’implication pour une meilleure prise en charge

Réunis en séminaire du 05 au 06 juin 2021 à Yaoundé, ladite association ainsi que ses partenaires techniques ont briefés les praticiens sur la prise en charge de l’Infirmité motrice cérébrale et Hémiplégie.   

Au niveau des enfants au Cameroun, l’Infirmité motrice cérébrale ou Hémiplégie fait encore des ravages. Cette pathologie selon Charlin Takeufou, promoteur des structures Coop-ca Promo Sante est causée par la naissance prématurée, la naissance forcée, la consommation de drogue, la consommation de certains médicaments et parfois il y a aussi les facteurs endogènes qui sont d’ordre génétiques. Il faut donc, sensibiliser le maximum de personnes afin que cette maladie soit traitée dès le moment où elle est diagnostiquée. Sous le thème « l’approche stimulatrice physiothérapeutique de la plasticité cérébrale ; cas des déficiences liées à l’hémiplégie et à l’IMC », Charlin Takeufou, a indiqué que « la contribution significative que Coop-ca Promo Sante compte apporter dans ce vaste champ de la santé dans notre triangle national, aujourd’hui est mise sur la prise en charge l’handicap. Nous invitons nos jeunes physiothérapeutes à tirer le maximum de profits des enseignements »

Quant à Lavenir Ntso, représentant du Délégué Régional de la Santé Publique qui s’adressant aux séminaristes, « vivement qu’au soir de ce séminaire, nos professionnels de la santé soit un peu plus outillés pour redonner du sourire à cette catégorie de malades ».

Coop-Ca Promo Sante est une organisation apolitique et à but non lucratif, qui regroupe en son sein un grand nombre de professionnels dans pratiquement tous les domaines d la santé. Bénéficiant d’un accord de collaboration avec le gouvernement via le Ministère de la Santé Publique, elle s’est donnée pour missions  la promotion de la sante et du bien-être des populations ; de permettre la prise en main par les populations de leurs propres problèmes de santé ; de mettre en exergue dans les communautés les politiques locales, régionales et nationales de la santé et d’intégrer la promotion de la santé dans tous les aspects de la vie quotidienne des populations et ceci, dans toutes les dix régions du Cameroun,  à travers des actions socio-sanitaires préventives et éducatives.

Jean-Claude KENDEG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 + cinq =

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR