Méningites : le traitement plus cher que la prévention

C’est dans la salle de conférence dudit hôpital, en présence de plusieurs médecins et d’étudiants en médecine, que  le Pr Elisabeth Carniel, Directrice Générale du CPC prend la parole. Pour introduire  le modérateur  Pr Séraphin Nguefack, chef service de neurologie à l’hôpital central de Yaoundé.Un panel de 4 conférenciers à savoir : Dr Faustin Yepnjio, médecin neurologue à l’hôpital central de Yaoundé ; Dr Taguebue Jean, pédiatre spécialisé en maladies infectieuses au Centre Mère et Enfant de la Fondation Chantal Biya (FCB) ; Dr Ngando Laure, médecin biologiste au Centre Pasteur du Cameroun et Dr Daouda Sissoko, Directeur Médical BioMérieux Afrique ont exposé avec brio autour du thème «  les méningites ».

 Au cours de ces exposés, il en ressort que La méningite est une inflammation des enveloppes cérébrales (pie –mère et arachnoïde +++) et du LCR. Les étiologies sont multiples. Elles peuvent  être infectieuse (d’origine virale, bactérienne, fungite et parasitaire) et non infectieuses (inflammatoire, carcinomateuse et paranéoplasique, médicamenteuse). Cette pathologie est  très fréquente en Afrique particulièrement les formes infectieuses. Ce sont les nourrissons et les enfants qui sont les plus vulnérables. Les symptômes de la méningite sont entre autres l’irritabilité, l’instabilité thermique, les vomissements, la fontanelle bombée, le paludisme grave, la convulsion,  les signes d’irritation méningés. La non prise en charge de la méningite peut s’avérer fatale pour l’enfant tant au niveau individuel qu’à une échelle plus large.

En terme de santé publique, un traitement antibiotique adopté doit être débuté le plus rapidement possible, la prévention des méningites par la vaccination reste la plus efficace. Les médecins ont notamment évoqués les vaccins conjugués dirigés contre H. Influenzae du B, S. Pneumoniae  (13sérotypes), N.Meningitidis(sérogroupes A, C, V, W 135) pour éradiquer le germe et ainsi réduire la mortalité et les effets adverses de la méningite au Cameroun.

Une réflexion sur “Méningites : le traitement plus cher que la prévention

  • 8 mai 2019 à 17 h 11 min
    Permalien

    After I initially commented I appear to have clicked the -Notify me when new comments are added- checkbox and from now
    on whenever a comment is added I receive four emails with the same comment.

    Perhaps there is a means you are able to remove
    me from that service? Thank you!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 2 =

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR