Renforcement des plateaux techniques et opérationnalisation des structures et départements sanitaires du Gabon: les ministres Dr Guy Patrick Obiang Ndong et Prisca koho Nlend peaufinent les stratégies

Sur instruction du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, le Ministre de la Santé, Dr. Guy Patrick Obiang Ndong et le Ministre des Affaires Sociales, Prisca Koho Nlend, ont présidé, le 17 septembre 2021, une importante réunion en présence des Directeurs généraux des Etablissements et prestations de santé, des Centres hospitaliers universitaires(CHU), de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale(CNAMGS) et de l’Office pharmaceutique national (OPN).   

Il s’est agi au cours de cette séance de travail qui s’est tenue à la salle de réunion du Ministère des Affaires Sociales, du renforcement des plateaux techniques des structures sanitaires, de l’opérationnalisation des départements sanitaires, de la réforme de l’OPN et de la nouvelle unité des soins intensifs neurovasculaires du Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL).   

A l’entame des travaux, les membres du Gouvernement ont rappelé la ferme volonté du Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba de faire de notre pays un pôle d’excellence en matière de prise en charge médicale d’où la spécialisation de certaines structures sanitaires notamment les CHU. A cet effet, le Ministre de la Santé Dr Guy Patrick Obiang Ndong a invité les Responsables des CHU et la CNAMGS, a une utilisation régulière des différents spécialistes locaux afin de réduire certaines évacuations sanitaires dont la prise en charge peut se faire au niveau local d’une part et d’autre part, qui coûte un lourd tribut à l’Etat. 

Pour une optimisation de la prise en charge médicale des patients et afin d’apporter des propositions concrètes et pragmatiques au Gouvernement sur le renforcement des plateaux techniques des structures sanitaires, le Ministre de la Santé a annoncé la mise en place d’une commission mixte structures sanitaires-CNAMGS dont la présidence sera assurée par lui-même avec le soutien technique de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). 

Pour le Ministre de la Santé, cette commission doit travailler avec l’ensemble des acteurs de la chaine des soins allant du Responsable d’une structure sanitaire au Chef d’un service médical en passant par les Majors de Services. S’agissant de l’opérationnalisation des départements sanitaires inscrits dans la mise en œuvre du Plan d’accélération de la transformation (PAT), les membres du Gouvernement ont regretté le manque de visibilité des activités de la CNAMGS auprès des structures sanitaires. Ils ont rappelé au Directeur général de la CNAMGS l’impérieuse nécessité d’accompagner et véritablement assister les structures sanitaires de proximité en milieu rural.  

De  même,  le  Directeur  général  de  l’OPN  a  réitéré  à  l’assistance  la  volonté  de  la centrale  d’achat  à  rendre  plus  fonctionnelle  les  structures  de  santé  de  proximité  par  la  mise à disposition  de  ressources  humaines  spécialisées  dans  la  gestion  des  produits pharmaceutiques  et  surtout,  améliorer  l’accessibilité  et  la  disponibilité  du  médicament  dans ces  structures.  

Cette  ambition  stratégique  de  l’OPN  est  conforme  à  sa  réforme  initiée  par le  Gouvernement  qui  a  permis  la  transformation  de  l’OPN  établissement  public  à  caractère industriel  et  commercial  (EPIC)  en une société d’Etat. Concernant  la  nouvelle  unité  des  soins  intensifs  neurovasculaires  du  CHUL,  initiative entièrement  financée  par  la  Première  Dame,  Madame  Sylvia  Bongo  Ondimba  via  sa Fondation  éponyme,  le  Ministre  de  la  Santé  a  invité  la  Direction  générale  du  CHUL  et  celle de  la  CNAMGS  à  faire  une  proposition  de  cotation  pour la  prise  en  charge  des  patients assurés.  Pour  lui,  l’inauguration  de  ce  service  spécialisé  dans  la  prise  en  charge  d’extrêmes urgences  des  AVC (ischémiques  et  hémorragiques)  est  immédiate. La capacité litière est de six  (06)  lits. 

Au  terme  de  la  rencontre,  les  membres  du  Gouvernement  ont  exprimé  leur  satisfaction  non sans  souligner  l’importance  de  ce  type  de  rencontre  qu’ils  souhaitent  pérenne  pour l’amélioration du bien être des  populations. 
Saint Clair KENGUE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × un =

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR