Lutte contre le paludisme – Les acteurs de la société civile évaluent la synergie de la Taskforce-PNLP

Au cours de la réunion trimestrielle qui s’est déroulée le lundi 01er novembre 2021 avec le Programme National de Lutte contre le Paludisme, la plateforme Civil Society For Malaria Elimination (CS4ME) a fait une évaluation de la task-force créée en juillet dernier.

Mise sur pied le 12 juillet 2021, la Task-force CS4ME-PNLP après trois d’activités intense a marqué un temps d’arrêt pour une évaluation. Cette synergie qui a pour but d’assurer que les besoins des communautés soient pris en compte dans la lutte contre le paludisme, il est aussi question de d’échanger les idées afin d’élaborer les stratégies pour un bon combat contre ladite maladie.   

Les recommandations de l’assise

Se rapprocher de l’unité de communication et partenariat du GTC-PNLP afin d’obtenir les newsletters du PNLP et tout autre support de Communication, les mettre à la disposition des OSC et ainsi avoir le même message à communiquer aux communautés (et ainsi éviter de parler de dépistage paludisme mais plutôt de diagnostic du paludisme) ; Créer une plateforme d’échange d’expériences avec le PNLP pour partager des informations clés sur les activités de communication afin d’optimiser la participation des OSC dans la préparation et mise en œuvre des activités de communication dans la lutte contre le paludisme ; Les OSC doivent partager les rapports de leurs activités avec l’Unité de coordination et partenariat du PNLP ; Effectuer une cartographie des zones d’intervention des OSC afin d’éviter les doublons d’activités sur l’ensemble du territoire national ; Effectuer un renforcement des capacités des OSC sur la communication en faveur de la lutte contre le paludisme, le montage de projets, la recherche de financement et le suivi-évaluation, en vue de rendre de plus en plus autonome la société civile pour un meilleur appui aux actions du PNLP ; La société civile doit se rassurer de mettre en œuvre des activités de suivi et évaluation de qualité pour un plus grand impact de leurs actions, dans un temps bien défini ; Le PNLP souhaite que la société civile joue un rôle primordial dans l’appui aux activités de communication dans la lutte contre le paludisme, spécifiquement dans les activités de sensibilisation des communautés sur les moyens de prévention de lutte contre le paludisme ; Rendre SMART les recommandations émises (besoins) lors du diagnostic communautaire Paludisme ; Ajouter les cibles des recommandations émises dans le rapport du diagnostic communautaire Paludisme ; Mettre un accent sur la bonne utilisation de la MILDA au sein des ménages ; Présenter les canaux de sensibilisation sous de forme de pourcentage et diagrammes ; Présenter les besoins identifiés sous forme de tableau avec les besoins en colonne et les régions en ligne ; Dans la méthodologie, faire ressortir les différents groupes d’informateurs rencontrés en fonction du milieu urbain et rural ; Affecter 1 OSC par FOSA pour le suivi des stocks au niveau des FOSA (3600 FOSA sur toute l’étendue du territoire national) ; Effectuer des réunions mensuelles en ligne de la Task Force PNLP-CS4ME Cameroun et une réunion en présentielle chaque trimestre ; Effectuer un renforcement des capacités des OSC afin qu’elles puissent mettre des interventions sous directives communautaires dans les zones ne disposant pas des ASC ; Accentuer le plaidoyer auprès des mairies pour une plus grande implication dans les activités de lutte contre le paludisme dans leurs communes respectives.

CS4ME

Pour rappel, la Civil Society For Malaria Elimination est une plateforme mondiale des organisations de la société civile pour l’élimination du paludisme, dont la mission principale est d’étendre le pouvoir d’un réseau mondial d’organisation de la société civile et de communautés pour renforcer la lutte contre le paludisme.

Jean-Claude KENDEG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze − huit =

ECHOS SANTE

GRATUIT
VOIR